Evolution de la lithosphère océanique du Mont Chenaillet.

Stage de Géologie et de Botanique dans les Alpes Françaises.

Archive pour la catégorie 'Non classé'

Présentation du Blog.

Posté : 12 novembre, 2008 @ 5:42 dans Non classé | Pas de commentaires »

Bienvenue sur notre Blog

 Lors de la semaine du 29 septembre au 3 octobre nous sommes partis dans les Alpes françaises pour effectuer un stage de géologie et de botanique dans un cadre scolaire.

Voici le rapport de stage d’un site que nous avons étudié : Le Mont Chenaillet, qui est l’affleurement de la lithosphère océanique. Nous allons donc vous présenter l’évolution de la lithosphère océanique à partir des péridotites serpentinisées, des zones riches en fer et des métaggrabros du Mont Chenaillet à travers ce blog.

dscn5519.jpg

(Photo du Mont Chenaillet prise depuis le lac des Serailles)

Ce blog est réalisé par Bakoa Florian, Jacqueminet Clara et Ferreira Alexia élèves de 1ère S2 .

Bonne visite

Le Mont Chenaillet :

Posté : 10 novembre, 2008 @ 6:22 dans Non classé | Pas de commentaires »

Localisation du Mont chenaillet :

Le mont Chenaillet est une montagne de 2650 m d’altitude qui fait partie du massif du Queyras dans les Alpes, située dans les Hautes-Alpes près de la frontière Italienne.

Carte de localisation du Mont Chenaillet.

Carte de localisation du Mont Chenaillet.

numriser000851.jpg 

Carte topographique du Mont Chenaillet.

Légende :

Numéros en vert : constitué de péridotites                                                                        
Définition :
Une péridotite est une roche essentiellement formée de péridots, minéraux dont le représentant commun est l’oxygène, de silicate de feret de magnésium.
La péridotite est principalement composée d’olivine
(qui lui donne sa couleur verte représentative), de pyroxène (minéraux noirs) et de l’amphibole (le blanc autour du vert). La péridotite est issue d’un refroidissement lent du magma. Elle peut devenir de la serpentinite, sous l’effet de la chaleur et d’une hydratation, c’est le métamorphisme hydrothermal.

 p161108211801.jpg 

(échantillon d’une péridotite)

Numéros en bleu : gabbros                                                                                                     
Définition
: Un gabbro est une roche magmatique plutonique
  issue de la fusion partielle de la péridotite mantellique au niveau de la dorsale ayant subi contrairement au basalte un refroidissement lent donc une cristallisation complète (on note la présence de phénocristaux).Un gabbro est une terre grenue de couleur verte à noire, composée de plagioclase, de pyroxène, d’olivine et de biotite.

p161108211603.jpg 

(échantillon d’un gabbro)

Numéros en rouge : basaltes
Définition : Le basalte est une roche volcanique issue d’un magma refroidi rapidement au contact de l’eau ou de l’air. C’est le constituant principal de la couche supérieure de la croûte océanique. Il a une structure microlithique, et est composé essentiellement de plagioclases(50 %), de pyroxènes (25 à 40 %), d’olivineo (10 à 25 %), et de 2 à 3 % de magnétite. Le basalte est issu de la fusion partielle.

dscn5492.jpg 

(photo d’une couche de basalte entre deux couches de gabbro : un filon ) 

Les différents numéros coloriés correspondent aux arrêts lors de notre ascension.

Arrêt numéro 3 : Nous observons la présence de péridotites ayant subit une transformation due a l’eau, ce qui a formé de la serpentinite, une roche douce. Il y a aussi la présence de gabbros . Nous pouvons en déduire qu’il s’agit de la discontinuité entre la partie supérieure du manteau et la croûte océanique, le Moho. ( car la partie supérieure du manteau supérieur est composée de péridotite et la croûte océanique de gabbro).

Arrêt numéro 4 :  Nous observons la présence de roche orangées dûe à la présence de fer ainsi que du gabbro dont certaines zones très oxydées :  dûe au phénomène d’hydrothermalisme. Nous avons observé une couche de basalte entre deux couches de gabbro. Entre les couches nous avons observé un filon constitué d’un mélange de basalte et de gabbro.

Shéma d’une couche de basalte entre deux couches de gabbro que nous avons pu observer :

schmasvt2001.jpg

Dans le gabbro nous avons constaté que certaines zones étaient constituées de feldspaths verts qui sont des chlorites et de feldspaths blancs, il y a un alignement des cristaux.

Arrêt  numéro 5 :  Nous avons observé la présence de pyroxènes coupés.

Arrêt numéro 6 : Nous avons observé la présence de basalte sous forme de pillow-lavas, c’est la structure carastéristique de la lithosphère océanique. Ils se sont formés à partir du refroidissement du magma, l’intérieur est constitué de cristaux contrairement à l’extérieur et ils sont constitués d’écailles.

Arrêt numéro 7 : Nous avons observé un amoncellement de pillow-lavas, qui est un empilement de coussins s’étant emboîtés suite au refroidissement du magma.

p1611082119.jpg 

(échantillon d’un pillow-lava)

 

dscn5519e.jpg

Photo du panorama du Massif du Chenaillet et les differentes couches de roches

Observations :  Nous observons :

- Une succession de diffèrentes couches de roches, la Péridotite, le Gabbro et le Basalte

-La présence de péridotites serpentinisées dans la couche de gabbro près du moho.

- Des zones riches en fer dans la couche de gabbro

- La présence de métagabbro.

La succession des zones de péridotite, de gabbro et de basalte.

Posté : 9 novembre, 2008 @ 9:46 dans Non classé | Pas de commentaires »

Problématique : Comment expliquer la succession des zones de péridotite, de gabbro et de basalte au Mont Chenaillet?

schmasvt2.jpg

Hypothèse: Nous pouvons supposer que la péridotite a donné naissance au gabbro et au basalte.

Arguments:   La péridotite, le gabbro et le basalte ont une composition chimique proche, surtout celle du gabbro et du basalte.

numriser00122.jpg

Lors de la fusion partielle, à une température située entre 1250°C et 1500°C et à une profondeur située entre 20 et 100 km, la péridotite perd un minéral que le magma emporte et devient de la péridotite appauvrie.

numriser00m12.jpg                                       stv.jpg 

Lors de la remontée du magma, la couche de magma en contact avec l’eau refroidit plus vite et forme du basalte tandis que la couche inférieure qui est en contact avec la chambre magmatique refroidit moins vite et forme du gabbro. 

Conclusion: Notre hypothèse est validée. Le péridotite a donné naissance au gabbro et au basalte.

I) Les métagabbros.

Posté : 8 novembre, 2008 @ 9:32 dans Non classé | Pas de commentaires »

Lors de notre ascension nous avons pu ramasser des échantillons de métagabbro ( le métamorphisme du gabbro).

Photo d’un échantillon de gabbro :

p161108211603.jpg

Nous pouvons observer des cristaux de plagioclases et de pyroxènes ( cristaux dont fait majoritairement partis la roche)

Photo d’un métagabbro :

p1611082118.jpg

Nous pouvons observer la présence d’une auréole de hornblende, et a l’interieur du pyroxene et du felspath.

Problématique : Comment expliquer la présence d’un auréole d’hornblende autour du pyroxène dans le métagabbro ?

Hypothése : On suppose que la couronne de hornblende provient du pyroxéne.

Interprétation :

sanstitreded.bmp

 Nous pouvons distinguer des cristaux de feldspath et de pyroxène dans la couronne de hornblende, il s’agit du principe d’inclusion qui consiste à lorsqu’un mineral est inclu dans un autre, le plus petit morceau des deux est le plus vieux donc ici le pyroxène et le feldspath sont les plus vieux.

numriser0005.jpg

De plus, le feldspath, le pyroxène et l’eau forment du hornblende.

Conclusion : Notre hypothèse n’est pas validée, la couronne de hornblende se forment grâce au pyroxène, au feldspath et à l’eau.

 

Le gabbro s’est metamorphisé au cours du temps c’est un métamorphisme hydratation.

II) Les serpentinites.

Posté : 7 novembre, 2008 @ 9:32 dans Non classé | Pas de commentaires »

La peridotite serpentinite :

p161108211801.jpg 

Observation :  On observe la presence de cristaux de pyroxène et d’olivine dans la péridotite.

Problematique : Comment expliquer la presence de serpentinite dans la péridotite ?

Hypothèse : Il y aurait eu une réaction entre les minéraux de la péridotite pour donner ensuite de la serpentine.

Interprétation : La péridotite est une roche du manteau. Lors du mouvement de la tectoniques des plaques il s’est formé des failles dans la péridotites. L’eau s’infiltre dans les failles puis réagit avec l’olivine et le pyroxène, ce qui forme la serpentinite. C’est le phénomene de la serpentinisation.

Conclusion: Notre hypothese est validée. La serpentinite est formé grâce au phénomene de serpentinisation.

III) Le gabbro et l’oxyde de fer.

Posté : 6 novembre, 2008 @ 10:09 dans Non classé | Pas de commentaires »

Photo d’un echantillon de gabbro

 p1611082116.jpg

Le gabbro se situe entre la zone de péridotite et de Basalte. Dans la zone ou se situe la gabbro nous pouvons observer une zone où se trouve du gabbro contenant de l’oxyde de fer.

Problématique : Comment expliquer la formation de l’oxyde de fer dans le gabbro ?

Hypothèse : On suppose que l’eau a engendré la formation d’oxydes de fer dans le gabbro.

Interprétation : Le gabbro fait partie de la croûte océanique, il est donc soumis à la tectonique des plaques. Lors du mouvement des plaques des failles se créés ( même phénomène pour la serpentinite). L’oxyde de fer s’est formé grâce à la circulation de l’eau.

Conclusion : La circulation de l’eau est bien a l’origine de l’apparition d’oxydes de fer dans le gabbro c’est le phénomène d’hydrothermalisme.

Conclusion générale.

Posté : 5 novembre, 2008 @ 10:29 dans Non classé | Pas de commentaires »

Grâce à la présence des serpentinites, des métagabbros à hornblende et aux zones de gabbro oxydé et à leurs phenomenes de formation, à savoir l’hydrothermalisme, la serpentinisation et l’hydration nous pouvons en deduire qu’il y avait une forte présence d’eau car le mont Chenaillet est à la base « sous terre » on le distingue bien en ayant demontré la limite du Moho par la succesion de couches péridotite, gabbro et basalte. L’eau est donc responsable de l’évolution du Chenaillet.

 

Le blog secret de Jean Loui... |
oganisation |
SCIENCES PHYSIQUES EN PSI2 ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tpe1eres7
| Les informations apportées ...
| UAM Faculté des sciences de...